Mesurs


Projet Objets Connectés

mercredi 4 juillet 2018 par Laura

Evaluation de l’impact des objets connectés en santé au travail

Partenaires :
Malakoff Médéric
Docaposte
Laboratoire LATTS, université Paris Est

Financement :
Financé par Malakoff Médéric au titre de la chaire « Entreprises et Santé » du Cnam - 2017-2019

Début du projet : septembre 2017
Fin du projet : décembre 2019

Contexte du projet
L’implantation d’objets connectés dans les entreprises, notamment de capteurs d’environnement (bruit, température, polluants atmosphériques, etc.) connaît un développement rapide, mais peu de données sont disponibles pour en apprécier les impacts.

Objectifs du projet
Ce projet comporte une double dimension qualitative et quantitative. Au plan qualitatif, le LATTS (Université Paris-Est) conduit une recherche sociologique sur les modifications entraînées en termes d’organisation du travail et de nature des tâches. L’unité MESuRS développera une approche quantitative de l’impact de l’implantation des objets connectés en milieu de travail en explorant les perceptions et les modifications d’attitudes induites par les objets connectés, en particulier sous l’angle de la santé.

Méthodes
Le cadre de référence utilisé sera le modèle Knowledge, Attitudes, Beliefs, Practice (KABP) préconisé par l’OMS afin de développer des actions de santé qui soient de nature sociotechnique et pas simplement technique. En effet, le constat est établi depuis longtemps que des outils techniques efficaces peuvent échouer sur le terrain, faute qu’une véritable stratégie d’intervention ait été pensée en amont. Cette stratégie d’intervention doit interroger la faisabilité de l’intervention sous les angles légaux, culturels, éthiques, économiques, etc. Pour cela, il convient de prendre de l’information sur la façon dont les risques et les bénéfices des interventions sanitaires sont perçues par les parties directement intéressées, et pas seulement les experts.
Trois sites formeront le terrain d’étude : un plateau de Docapost et deux plateaux de Malakoff Médéric, le tout représentant environ 1.000 employés qui seront enquêtés à T0 (introduction des objets connectés), T+1 an et T+2ans.

Résultats attendus
Cette étude contribuera à définir une place aux objets connectés dans le cadre d’une démarche organisée de prévention alors qu’actuellement, leur implantation se déroule de façon spontanée, voire anarchique.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 0 / 0

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Projets de recherche  Suivre la vie du site Projets en cours  Suivre la vie du site Évaluation des actions de prévention en entreprise   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License