Mesurs


Projet Stress

lundi 18 janvier 2016 par Laura

Partenaires :
Cabinet conseil en santé et bien-être au travail « Stimulus »
Centre d’Etude et De Recherche en Informatique et Communications (CEDRIC), Cnam
Centre de Recherche sur le Travail et le Développement, Cnam

Financement :
Phase pilote du projet soutenue par la Direction de la recherche du Cnam (10k€) pendant 2 ans : 2012-2014.
Recherche d’un financement complémentaire en cours.

Début du projet : mars 2012
Fin du projet :  ?

Contexte du projet
Plus d’un salarié européen sur 5 déclare souffrir de troubles de santé liés au stress au travail. En France, un salarié sur 6 estime être l’objet de comportements hostiles dans le cadre de son travail. Bien que le processus d’évaluation des contraintes et des ressources soit d’ordre psychologique, les effets du stress ne sont pas uniquement de nature psychologique. Il affecte également la santé physique, le bien-être et la productivité. Cette définition relativement consensuelle du stress dit sa complexité et sa multifactorialité. En réalité, les recherches sont surtout menées par des approches mono-disciplinaires. Les approches épidémiologiques s’appuient sur des questionnaires validés empiriquement à partir des modèles de Karazek et Siegrist. Les méthodes statistiques utilisées dans les études souffrent souvent de lacunes dans la prise en compte des nombreuses variables souvent corrélées entre elles, avec la présence du caractère latent pour certaines.

Objectifs du projet
Dans ce projet, nous proposons de développer une approche permettant de hiérarchiser les facteurs psychosociaux selon leur impact sur le stress perçu au travail. Les données motivant ce travail sont celles du cabinet Stimulus, sur 10 000 salariés anonymes ayant rempli chacun deux questionnaires validés ; un sur 25 facteurs de stress perçu et l’autre sur 58 facteurs psychosociaux. L’objectif principal de ce projet est de pouvoir proposer une hiérarchisation des facteurs psychosociaux étudiés selon leur impact sur le niveau du stress perçu.

Méthodes
L’approche proposée, en collaboration avec le Pr Saporta, est basée sur une combinaison de l’approche PLS des modèles à équations structurelles, et une analyse « importance- performance ». Les modèles à équations structurelles permettent de prédire la variable latente stress (construite à partir de 25 questions) à partir d’un modèle conceptuel théorique la reliant aux six variables latentes (ou blocs de de stresseurs) définies à partir des 58 facteurs psychosociaux. Ces modèles permettent de valider le modèle conceptuel et de proposer une hiérarchisation des blocs de stresseurs selon les valeurs des path coefficients. Dans une deuxième étape, et afin d’obtenir une hiérarchisation directe des 58 stresseurs, nous utilisons une analyse importance-performance, où l’importance de chaque item est calculée en fonction des path coefficients et des poids de chaque stresseur dans son bloc, estimés précédemment par l’approche PLS.

Résultats attendus
Ce projet fournira une approche méthodologique pertinente qui pourrait servir d’outil d’aide à la décision pour les managers dans leur plan d’action visant à réduire le niveau du stress perçu au travail. En outre, l’approche ainsi définie permettra de proposer une hiérarchisation des stresseurs étudiés selon leur impact sur le niveau de stress perçu. D’autres mesures d’importance des prédicteurs seront considérées. La robustesse de chaque mesure au changement de l’échelle des réponses aux 58 stresseurs (de quantitative à binaire) sera étudiée. Par ailleurs, différents scénarios optimums pour baisser le niveau du stress selon différentes contraintes de modification des niveaux des stresseurs, tels que le coût, la faisabilité et l’acceptabilité sociale de chaque changement, seront étudiés par simulations.

Communications et Publications
1. Hocine MN, Ait-Bouziad K, Saporta G. A methodological tool for work-related stress management : Importance-Performance Analysis used complementary to PLS path modelling. 16th Applied Stochastic Models and Data Analysis International Conference (ASMDA). 30 juin - 4 juillet 2015, Université du Pirée, Grèce. Communication orale.
2. Hocine MN, Russolillo G, Saporta G. Impact of job characteristics on work-related stress : PLS structural equation modeling. 8th International Conference on Partial Least Squares and Related Methods. 26-28 mai 2014, Paris, France. Communication orale.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 0 / 0

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Projets de recherche  Suivre la vie du site Projets en cours  Suivre la vie du site Stress au travail   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License